P1020133

Non, il ne s'agit pas d'un pastiche de la chanson de Maxime Le Forestier!....Mais dans notre billet d'humeur du 1er octobre dernier, à propos du déménagement du monument aux morts aux Glacis, nous évoquions les arbres qui viennent d'être coupés et nous nous interrogions sur la raison. (Si les Glacis ne sont pas, à proprement parler aux Chaprais, ils les tangentent, non?...) Une interview de Michel LOYAT, adjoint à l'urbanisme et à la prospective, publié sur un site internet local en date du 10 septembre 2012 nous avait échappé. Il est précisé que pour aménager l'espace mémoire aux Glacis qui devrait remplacer le vieux monument aux morts  en cours de déconstruction,  25 arbres seront rasés!..

P1020863

 

Certes, nous comprenons bien la nécessité de ce lieu de mémoire et nous l'approuvons...Mais même s'il convient de prévoir des lieux dégagés et sécurisés susceptibles d'accueillir une foule importante lors des commémorations, nous ne pouvons pas ne pas mettre cet abattage d'arbres en parallèle avec tous ceux qui ont été effectués dans notre quartier : tilleuls abattus Place des Déportés; 4 platanes coupés avenue Denfert Rochereau (voir photo ci-dessus) près de la place Flore; arbres coupés le long de l'avenue Carnot, du boulevard Diderot! Et nous ne pouvons pas ne pas penser au combat mené ce printemps par des riverains du boulevard Diderot pour préserver un bel accacia que la société propriétaire des logements entendait couper...(voir à ce sujet nos billets d'humeur du 31 mai et du 9 juin... et l'analyse de l'initiateur de ce combat sur notre site http://chapraisrotonde.fr/pdf/Acacia%2021-06-2012.pdf).

P1020545

Mais quelle est donc cette fureur qui prend nos constructeurs et décideurs ? "Y'a pas d'autres solutions" nous répond-on! "Et puis, une fois les travaux du tram, il y aura plus d'arbres replantés qu'il n'en aura été abattus...." Ben dites donc, pour admirer des arbres de l'ampleur de ceux coupés aux Glacis, il faudra attendre plusieurs générations!!! Cela nous fait penser à la fureur des aménageurs qui, dans les années 50 ont supprimé et le tram et la Fontaine de la place Flore pour consacrer cette dernière.....à la circulation automobile....que l'on cherche à diminuer aujourd'hui....avec le tram....et en réaménageant la place Flore!....Il reste du travail à faire pour convaincre nos décideurs que d'autres solutions pourraient être étudiées....

PS : Dans le Carnet Comtois n° 4 d'octobre, nouveau magazine créé par une ancienne journaliste de l'Est Républicain (publicité gratuite...), on apprend que des platanes du quai Vieil Picard et de Chamars ont été récupérés par une association de tourneurs installée à Torpes. Et que ces platanes avaient une odeur insupportable....à cause des milliers de chiens qui ne manquèrent pas de lever la patte contre?.... Et puis" la puanteur a vite disparu... précise l'article...et un doux parfum de bois règne dans l'atelier"...Ne le répétez pas aux aménageurs! Cela pourrait  donner une justification à leurs abattages....