tram besac

Réunion de proximité hier soir, mardi 16 octobre, au centre Pierre Mendès France, au sujet du tram pour les habitants du secteur Fontaine-Argent, Parc Micaud. Entre 80 et 100 personnes se pressaient afin d'écouter les exposés de Jean-Claude Roy, vice-président transports de la CAGB, Nicole Weinman, adjointe au Maire voirie, circulation, Jacques Mariot adjoint au Maire commerce et Pascal Gudefin, directeur du tram. Comme le disait  Jean-Claude Roy en guise de conclusion : "L'objet de cette réunion était de vous faire rêver" . Après une présentation du tracé, des vues virtuelles des stations, du matériel, etc...a été abordée la question du tram dans le quartier. Les questions générales ont fusé : questions techniques sur les cables, l'intensité du courant, la tension électrique, leur accrochage, Qu'est-ce qui se passe s'il neige, s'il grêle, etc. Et on a appris que la CAGB, porteuse du projet, essaie de convaincre les propriétaires ou co-propriétaires de laisser accrocher les fils à leur façade de maison ou d'immeuble (à 6,50m soit la hauteur d'un 2° étage) et si l'accord ne peut se faire, un arrêté les y obligera. Une dame âgée s'est étonnée qu'il n'y ait que 2 stations dans ce secteur : l'une devant la Banque Populaire au début de l'avenue Fontaine-Argent, l'autre devant Saint-Joseph."C'est ça le progrès?" s'exclama-t-elle? Réponse : le progrès c'est un tram qui roule de 5h à 1h du matin. Les zones de chalandise pour les commerces situés le long du tram, c'est 500m de part et d'autre de la station. 

Lorsque le représentant de Vivre aux Chaprais, citant l'état actuel de l'avenue Fontaine-Argent,

P1020916

réclame plus d'attention, en particulier des entreprises, pour les pauvres piétons, personnes à mobilité réduite, mamans avec poussette, il s'entend répondre, non seulement par les élus, mais aussi par quelques personnes dans la salle, que tout va bien, que tout le monde il est gentil..que les habitants écrivent au maire en ce sens! Et c'est tout juste si un pauvre infirmier libéral, signalant les difficultés qu'il rencontre pour exercer son métier à l'heure actuelle et s'inquiétant pour demain, ne se fait pas engueuler par les personnes âgées présentes dans la salle....qu'il soignera demain... et qui seront les premières à râler s'il est en retard....

Cela ne nous empêchera pas de continuer à poser les problèmes que rencontrent les habitants lors de leurs déplacements, même si tout le tram il est beau, tout le monde il est content!