Est-ce que le mot "urgence" a encore un sens pour nos décideurs locaux?...C'est la question que l'on peut se poser après les messages que nous avons fait parvenir à plusieurs décideurs concernant les travaux du tram et ses conséquences...Nous allons prendre deux exemples simples et pour lesquels les demandes faites n'entraînent pas de dépenses coûteuses, juste une volonté de les faire réaliser....

 

P1020998

Depuis plusieurs jours, nous demandons que les résidants du n° 15 avenue Fontaine-Argent ( voir photo ci-contre, ces bouts de moquette mis en place dans le hall), copropriété comportant des dizaines de logements, et les locataires du n° 21 de la même avenue, immeubles HLM appartenant à Grand Habitat Besançon, puissent avoir un petit cheminement réhaussé afin de pouvoir accèder à leurs immeubles sans mettre les pieds dans la boue lorsqu'il pleut...

P1030003

 

 

 

C'est d'autant plus facile à réaliser que l'on peut voir ce qui a été fait afin d'accéder à l'école maternelle toute proche.

P1030002

Malgré nos alertes, nous sommes passés vérifier vendredi soir : rien n'a été fait en cette veille de week-end pluvieux. Pourtant le médiateur des travaux avait réclamé ces petits aménagements dans son rapport, suite à la tournée d'inspection réalisée avec des dirigeants de Vivre aux Chaprais!

Nous avons d'ailleurs interrogé les riverains récemment afin de connaître leurs remarques, suggestions, propositions : 700 flyers ont été distribués à ce sujet dans les boîtes aux lettres et nous avons reçu de multiples témoignages, par téléphone et courriel sur de nombreux petits points comme ceux signalés ci-dessus! Et nous sommes particulièrement sensibles à ce sentiment d'abandon qu'éprouvent les locataires de Grand Habitat Besançon qui dépend donc de la CAGB qui commandite les travaux du tram. comme ils nous le disent : "nous ne comptons pas...". Mais au n°15, ce ne sont pas des logements sociaux et ils ne sont pas mieux servis....

Autre exemple : devant le n° 24 de la même avenue (voir photo ci-contre), devant l'entrée de cet immeuble, un engin de chantier a défoncé le bitume. Cela doit être refait...mais quand? Quand quelqu'un se sera foulé un pied ou pire?

P1030001

Un résidant de plus de 80 ans nous a invités dans son appartement. La salle de séjour ouvrant sur un balcon qui donne sur l'avenue est laissé de côté par cette personne qui préfère vivre coté jardin à l'abri du bruit et de la poussière...Tous ses meubles côté avenue sont recouverts de housse afin d'éviter la poussière...Il s'en accomode tant bien que mal...mais avec le trou devant l'entrée de son immeuble...ça fait beaucoup!....

Alors mesdames et messieurs les décideurs, quand est-ce que ces travaux seront considérés et réalisés en URGENCE ? Nul doute que si vous habitiez là.....