DSCN1022Concernant le tramway et son chantier, plusieurs dates sont annoncées. Nous les avons déjà évoquées, mais il est bon de les rappeler: tout d'abord, le 18 décembre à 14h, on devrait inaugurer le retour de la statue Flore sur sa place éponyme. Est-ce à dire que les travaux de la place seront enfin terminés? Que les passages piétons seront tracés et que les feux tricolores fonctionneront?(la presse annonçait dimanche, le fonctionnement des feux pour le 20 décembre...). Car ce sont là des conditions pour permettre une déambulation des piétons en toute sécurité, après les dernières chutes accidentelles de piétons à cet endroit!

DSCN1018

Puis le 15 janvier 2014, une rame d'essai du tram devrait parvenir en gare. Ce qui signifiera que les voies, sur ce tronçon, seront définitivement terminées. Mais, malheureusement, pas les accès de la gare toujours en travaux d'aménagement. Et là aussi, toutes les personnes qui doivent passer en ce lieu, quel que soit leur mode de déplacement, éprouvent quelques difficultés....

Enfin le 1er septembre 2014, le réseau du tram serait ouvert au public sur l'ensemble du réseau!

D'ici là, les secteurs les plus perturbés par le chantier du tram restent l'avenue Fontaine-Argent, la place des Déportés et toutes les voies qui y aboutissent. Nous avons reçu, la semaine passée, de nombreux témoignages (voir nos billets précédents) concernant ce secteur devenu une véritable galère pour les automobilistes! Rue du Repos bloquée, difficultés et détours pour atteindre la rue des Jardins qui n'est accessible que dans un sens, rue des Deux Princesses à une seule file d'accès, alterné, alors que la circulation est dans les deux sens, avec des répercussions jusque rue de l'Eglise!

DSCN1020

Avenue Fontaine-Argent à une seule voie pour les riverains mais encombrée voire bloquée par les camions et engins du chantier du tram! Difficultés pour rejoindre ou quitter le boulevard Diderot! Rue Tristan Bernard  une seule voie d'accès partiel  : c'est incontestablement la rue qui détient la première place au triste palmarès des travaux les plus perturbants et les plus longs de tout le chantier du tram!

DSCN1035

C'est cette situation que nous essaierons de faire constater de visu, sur le terrain, au médiateur des travaux, mr Laurent Willemin, si tant est qu'il ne l'ait pas dument constaté. Et ce, afin de trouver si possible des solutions pour les habitants. Nous ne promettons pas de miracle! Mais au moins, on ne pourra pas dire que nos autorités ne sont pas informées de cette situation! Il faudra bien trouver des remèdes, non?...

Dernière minute ( ce jour 12h45). Voici le message qui vient d'être adressé au Cabinet du Maire :

Bonjour : ce matin, nous avons parcouru (2 dirigeants de Vivre aux Chaprais) avec le médiateur des travaux du tram, Laurent Willemin, le chantier du tram aux Chaprais (pour la 7° fois...). Outre les nombreux petits problèmes relevés, la place des Déportés semble concentrer toutes les difficultés et nous y avons constaté :
-aucun itinéraire piéton sécurisé sur cette place qui comprend 5 accès (ou sorties de rues, avenue, boulevard). C'est très, très dangereux! Nous avons assisté au cheminement difficile et non sans risques d'une personne âgée au milieu de la circulation (heureusement peu dense vers 10h)...
- et le bouquet (si nous pouvons nous exprimer ainsi...) c'est la rue des Deux Princesses: la circulation se fait dans les 2 sens mais il n'y a qu'une file accessible. Elle est donc alternée. Or, si jusqu'à présent, il y avait des travaux qui nécessitaient une telle mesure, les travaux sont terminés. Mais une voie d'accès est toujours condamnée, puisqu'est garé là, protégé par des palissades, un petit engin de chantier qui pourrait être garé ailleurs!
Nous avons croisé un responsable de chantier et essayé de discuter avec lui pour qu'il retire son engin...Pas moyen! Il y aurait des palettes (pas sur la chaussée, mais sur le trottoir...). Je ne libérerai pas avant mercredi nous a-t-il déclaré! Alors que des centaines de véhicules bisontins sont bloqués là, tous les jours aux heures de pointe! Des gens qui eux aussi travaillent!
Nous vous demandons donc de bien vouloir intervenir, de toute urgence, afin de faire dégager  cette rue, sans attendre mercredi, puisque c'est possible!
Merci. Avec nos sentiments les meilleurs.
J.C. Goudot président de Vivre aux Chaprais