25 avril 2020

Christine Relange nous a quittés…

 Nous sommes nombreux à avoir connu Christine Relange qui vient de décéder !  Bien sûr, son nom reste attaché à celui de l’aventure des radios libres, puisque jusqu’à son départ à la retraite, en 2015, elle était directrice de Radio Bip installée aux Chaprais, 14 rue de la Viotte. Cette radio fait déjà partie de l’Histoire ! Créée En 1977 à Besançon par Jean-Jacques Boy, émettant depuis la terrasse d’un appartement privé situé au 10 ème étage d’une tour, elle le fera tout d’abord le mercredi soir avant... [Lire la suite]

18 avril 2020

Il y a un siècle, le maire de Besançon limitait la vitesse des camions… A combien, d’après vous ?

Il y a tout juste un siècle, paraissait dans Le Petit Comtois daté du 13 avril 1920, cet arrêté du maire (M. Charles Krug), sous le titre Circulation des camions automobiles. Nous vous le recopions en clair ci-dessous. « Le maire de la ville de Besançon, -  considérant que la vitesse de 10 km à l’heure prescrite par l’article 1er de l’arrêté municipal du 9 juin 1919 ne peut continuer à être appliquée au camion automobile circulant dans l’agglomération urbaine ; - considérant que cette vitesse constitue pour les... [Lire la suite]
11 avril 2020

Itinéraire d’une chapraisienne de cœur : madame Andrée Patasson

La plus grande partie de l’existence de Madame Patasson s’est déroulée (et se déroule encore) aux Chaprais.  Originaire de Beaucourt (Territoire de Belfort) où elle est née en 1929, elle est la fille unique du chef du bureau de dessin industriel de l’entreprise Japy (il s’occupera par la suite de la fonderie, puis des pompes, enfin des moteurs électriques).Il est décédé à 104 ans en l’an 2000 !Il a mis un pied dans 3 siècles !... Usine Japy gravure Andrée a dû commencer ses études à Luxeuil les Bains puisqu’il n’y... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 avril 2020

Les pompes à incendie Perrin, aux Chaprais

 Une notice publiée en 1855 par l’ingénieur des mines Aimé Henry  Résal dans le bulletin de la Société d’Emulation du Doubs a attiré notre attention. Elle concerne une pompe à incendie construite par un dénommé Perrin, aux Chaprais. Notons de suite qu’il ne faut pas confondre Aimé Henry Résal  avec son fils Louis Jean qui a donné son nom à une rue aux Chaprais. Aimé Henry Résal, polytechnicien d’origine, avait été nommé ingénieur des mines, à Besançon, en 1853.  Aussi, compte-tenu du caractère technique et... [Lire la suite]