16 mai 2015

Kelton et les Chaprais...

    Nul doute que certains chapraisiens se souviennent de ce célèbre slogan des années 70 :"Vous vous changez, changez de Kelton!".Mais se souviennent-ils que l'aventure Kelton a commencé aux Chaprais? C'est ce que nous rappelle mr. Alain Prêtre, habitant des Chaprais, qui a travaillé dans cette entreprise. L'histoire Kelton sera publiée, dans un premier temps, sous forme de deux billets. Tout commence vraiment outre-Atlantique en 1946. Stéphane BOULLIER, à la tête d’une entreprise bisontine de fabrication de montres... [Lire la suite]

08 mai 2015

La semaine de l'Ascencion, c'est une tradition, c'est la foire exposition (2° billet)....

L'an passé déjà, le 21 mai 2014 pour être précis, nous avions consacré un billet à la foire exposition. Un membre attentif du bureau de Vivre aux Chaprais s'était alors étonné "Quels rapports avec les Chaprais?...". A l'époque, l'auteur de ce billet avait répondu : "Aucun, mais j'étais en panne d'inspiration!". Alors pourquoi récidiver cette année? Eh bien tout simplement parce qu'en fait il y a bien un rapport entre la Foire Comtoise et les Chaprais! En effet, le siège de cette foire était situé au 3 rue Delavelle, à la Maison de... [Lire la suite]
01 mai 2015

Le 16 rue Suard, autrefois une adresse de l'horlogerie bisontine.

Le 16 de la rue Suard (situé au coin de la rue de la Rotonde et de la rue Suard) fut, durant plusieurs dizaines d'années, une adresse de l'horlogerie bisontine. Tout d'abord elle fut le siège de la Société Anonyme des Spiraux Français fondée en 1919. Il s'agit, bien sûr des ressorts spiraux pour l'horlogerie. Sachez qu'avec 1 kg de métal spécial, on pouvait créer 300 000 spiraux de montres! C'est un personnage fort intéressant qui créa cette société : Louis Trincano (1880-1945), ancien élève de l'école d'horlogerie de Besançon,... [Lire la suite]
25 avril 2015

Pateu-Robert, une entreprise des Chaprais, suite....

Un extrait du PV de l'assemblée générale du 10 mars 1962 illustre bien la vie de l'entreprise Pateu-Robert à cette époque; "Comme vous le voyez, ce qui caractérise notre entreprise, c'est le manque d'originalité, c'est à dire sa régularité de marche. Nous avons à peu près le même nombre d'ouvriers et notre genre d'activité ne s'est pas modifié; étant peu mécanisés, nous continuons à être spécialisés dans les travaux d'entretien, dans la restauration ou la transformation de vieux immeubles. Cette activité limite nos bénéfices car elle... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
18 avril 2015

Pateu-Robert, une entreprise prestigieuse, autrefois aux Chaprais

Pateu-Robert, entreprise du bâtiment, aujourd'hui plus spécialisée dans la rénovation de bâtiments historiques, est née en 1856. Elle a été créée par François Jean-Marie Pateu (1835-1905) dont on sait peu de choses sinon que les Pateu étaient honorablement connus à Besançon.En 1868 l'entreprise de couverture en ardoises est installée 45 rue d'Arènes. Puis  dès 1899,elle est domiciliée au 9 de l'avenue Carnot. Il semble que ce soit le fils, Louis Simon, né le 8 février 1862 qui développera l'entreprise familiale. Un de ses amis... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 05:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 avril 2015

Le cinéma Casino d'autrefois...

Le 10 juillet 1892 lorsque le Casino de la Mouillère est inauguré à Besançon, le bâtiment des jeux comporte une splendide salle des fêtes. deux spectacles y sont programmés chaque semaine : des représentations théâtrales, des opéras-comiques, des concerts symphoniques ou des bals. Dans l'ouvrage de Jean-Pierre Gavignet et Lionel Estavoyer "Besançon autrefois",il est précisé  : "On y accède par un grand vestibule pourvu de deux escaliers de pierre. La salle possède un vaste foyer. Elle a trois niveaux de sièges et un superbe... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

04 avril 2015

Le député Louis Biétrix habitant des Chaprais...

Dans le billet précédent, nous avons évoqué la direction commerciale des Salines de Franche-Comté dont le siège se situait 20 avenue Carnot. Notre ami Christian Mourey nous a aussitôt signalé que résidait également au N° 20, dans la première partie du XX° siècle, le docteur Louis Biétrix, qui fut élu député du premier arrondissement de Besançon en 1936.     Il avait alors, en pleine vague du Front Populaire, battu le député radical sortant, Julien Durand qui pourtant était élu ici depuis 1928! Julien Durand fut... [Lire la suite]
28 mars 2015

La direction commerciale des Salines de Franche-Comté était aux Chaprais....

Une publicité parue dans un "Guide De Besançon et ses environs" des éditions Péquignot, dans les années 1930, l'atteste : la direction commerciale des Salines de Franche-Comté se situait alors avenue Carnot, au n°20.Cette localisation apparaît encore dans un annuaire de 1964. Et ce, alors que la plupart des salines de Franche-Comté, avait fermé en 1962. Depuis quand date cette installation aux Chaprais? Difficile de le dire : mais dès 1926 la direction de la  Société des Salins de l'Est était installée là. Nous n'allons pas vous... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mars 2015

Les marbriers sculpteurs aux Chaprais

L'ouverture du cimetière des Chaprais en 1824 a certainement favorisé l'installation de nombreux sculpteurs marbriers, rue Tristan-Bernard et avenue Fontaine-Argent. Mais n'oublions pas que le cimetière du Champ Bruley avait dû favoriser également l'activité de cette profession. Roger Chipaux nous précise : "  L'Annuaire Professionnel de 1893 donne 8 marbriers dont 7 aux Chaprais ... A part Félicien TROUILLOT au 20 rue Charles Nodier, on trouve : BAUDRAND 1 rue de Belfort BIASINI   avenue Fontaine-Argent LAMBERT 95 rue de... [Lire la suite]
14 mars 2015

Qui se souvient des boucheries Hézard, aux Chaprais?

Le petit commerce n'a pas toujours été petit. Au début des années 60, les boutiques alimentaires de proximité noyautent les Chaprais, à l'image de Battant. La concurrence est vive. A celui qui affiche un jour "des prix imbattables" le concurrent répond le lendemain "les prix imbattables battus !" André Hézard y possèdent trois boucheries: Place Flore, au 31 Avenue Carnot et au 99 rue de Belfort. Il a l'intelligence de l'adaptation. Avec Bernard Bonnet (Battant) et Maurice Benier (20 Avenue Carnot), il monte au début des années 70,... [Lire la suite]