31 août 2016

Un poème de Jean-Luc Andreoletti pour deux tableaux: de Roland Gaudillière et de Jean-Claude borgeois

 Roland Gaudillière et Jean-Claude Bourgeois ont toux deux habités aux Chaprais. Ils sont tous deux décédés. Jean-Luc Andreoletti est lui, bien vivant et habite rue des Jardins. Il a publié récemment, avec Jean-Bernard Emonin, aux éditions de l'Harmattan "A l'ombre des jardins d'Alkinoos".      CROYANCES   J’ai cru au silence du matin et au café fumant aux regards poisseux des nuits agitées, aux vérités de la veille J’ai cru à la parole emprisonnée par les regards des amants ... [Lire la suite]