01 juillet 2015

La stèle de la Résistance et les combats de la Libération

  Nous poursuivons la publication -(voir notre billet précédent du 27 juin 2015)- des travaux de recherche de mr. Bernard Carré, sur les combats de la Libération de Besançon et la stèle de la Résistance, place de la Liberté. En ce qui concerne les forces en présence, nous avons fait état, dans le précédent billet,des forces de l'armée américaine et de la Résistance. Pour les forces allemandes, Robert Dutriez précise : « Depuis la fin août, deux catégories de troupes allemandes foulent le sol comtois. Primo :... [Lire la suite]

27 juin 2015

La stèle de la Résistance, place de la Liberté, et ses 24 patriotes morts lors des combats de la Libération de Besançon

Depuis 4 ans, Vivre aux Chaprais rend hommage, chaque 1er Novembre, aux 24 Résistants tombés lors des combats pour la libération de Besançon, les 6, 7 et 8 septembre 1944. Et ce, place de la Liberté, puisque c'est là qu'a été érigée, dès 1946, une stèle, à l'initiative du Front National de lutte pour la libération et l'indépendance de la France. Nous avions indiqué, dès notre commémoration de 2013 que nous chercherions , en vue du 70° anniversaire de la Libération, en 2014, à en savoir plus sur ces patriotes, puisqu'aucune... [Lire la suite]
20 juin 2015

Jacques Charrière, un abbé, grand Résistant, journaliste, écrivain, directeur de publication...habitait les Chaprais...

Jacques Charrière est né le 7 janvier 1912 à Besançon. Son père, né et décédé à Besançon (1880-1962) était médecin. En 1909 il avait épousé Marie Cornet (1889-1965), fille d'un autre médecin décédé en 1908. Il est à noter que ce dernier (le médecin Cornet) a résidé successivement au 6 rue du Chasnot, au 5 rue des Chaprais puis au 9 rue de la Cassotte, cette grosse maison bourgeoise qu'il fit construire et viendra habiter en 1906. Il en profitera donc peu puisqu'il meurt 2 ans plus tard! Marie Cornet y vivra  avec sa mère Marie... [Lire la suite]
13 juin 2015

André BOUCTON, architecte et sa maison des Chaprais

André BOUCTON, architecte, avait aménagé sa maison 8 rue Grosjean, aux Chaprais. En fait il a reconstruit sur une bâtisse appartenant au sculpteur Laethier qui avait son atelier à cette adresse (nous aurons l'occasion d'évoquer, dans un prochain billet, ce sculpteur). Mais qui était André BOUCTON ? Il n'est pas franc-comtois d'origine. Il est né le 28/10/1891 à Alger. Son père, Maurice (1855-1909) était déjà architecte. André suivra l'école des Beaux Arts à Alger et obtiendra son diplôme d'architecte en 1923. Il travaillera, dans un... [Lire la suite]
16 mai 2015

Kelton et les Chaprais...

    Nul doute que certains chapraisiens se souviennent de ce célèbre slogan des années 70 :"Vous vous changez, changez de Kelton!".Mais se souviennent-ils que l'aventure Kelton a commencé aux Chaprais? C'est ce que nous rappelle mr. Alain Prêtre, habitant des Chaprais, qui a travaillé dans cette entreprise. L'histoire Kelton sera publiée, dans un premier temps, sous forme de deux billets. Tout commence vraiment outre-Atlantique en 1946. Stéphane BOULLIER, à la tête d’une entreprise bisontine de fabrication de montres... [Lire la suite]
04 avril 2015

Le député Louis Biétrix habitant des Chaprais...

Dans le billet précédent, nous avons évoqué la direction commerciale des Salines de Franche-Comté dont le siège se situait 20 avenue Carnot. Notre ami Christian Mourey nous a aussitôt signalé que résidait également au N° 20, dans la première partie du XX° siècle, le docteur Louis Biétrix, qui fut élu député du premier arrondissement de Besançon en 1936.     Il avait alors, en pleine vague du Front Populaire, battu le député radical sortant, Julien Durand qui pourtant était élu ici depuis 1928! Julien Durand fut... [Lire la suite]

21 mars 2015

Les marbriers sculpteurs aux Chaprais

L'ouverture du cimetière des Chaprais en 1824 a certainement favorisé l'installation de nombreux sculpteurs marbriers, rue Tristan-Bernard et avenue Fontaine-Argent. Mais n'oublions pas que le cimetière du Champ Bruley avait dû favoriser également l'activité de cette profession. Roger Chipaux nous précise : "  L'Annuaire Professionnel de 1893 donne 8 marbriers dont 7 aux Chaprais ... A part Félicien TROUILLOT au 20 rue Charles Nodier, on trouve : BAUDRAND 1 rue de Belfort BIASINI   avenue Fontaine-Argent LAMBERT 95 rue de... [Lire la suite]
06 septembre 2014

La Libération de Besançon, le 8 septembre 1944

Les historiens estiment que les combats autour et dans la ville ont duré quatre jours. En fait, dès le 4 septembre, les troupes américaines arrivent à Quingey. Le 5, la circulation est totalement interdite dans la ville. Conduits par les FFI, les américains ont pu se rendre maître du pont d’Avanne. Les allemands font sauter les ponts : la passerelle Denfert-Rochereau explose à 20h. Le 6, le 7° régiment d’infanterie appuyé par plusieurs chars progresse du côté de Rosemont, des Tilleroyes, Saint Ferjeux. La Felkommandantur installée à... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 septembre 2014

De l'art... du coup de pied au cul.....

Cet été, les tagueurs ont encore frappé, rue de la Rotonde! Sur une porte d'un garage d'un particulier! Avec une inscription pour le moins provocatrice! Et bête! Tellement bête que l'on avait envie de s'écrier, à sa lecture, à destination de l'auteur de ces propos...Et avec mon pied au cul, ça vous irait?....Le propriétaire a, bien sûr, porté plainte et comme il est abonné au service payant d'effacement des tags de la ville, ces inscriptions n'ont pas résisté plus de 8 jours! Tant mieux! Mais nous répétons au passage combien il nous... [Lire la suite]
26 juillet 2014

Romain Roussel, écrivain des Chaprais?

Qui se souvient de cet écrivain, Romain Roussel, qui vécut dans notre quartie ?(le numéro de décembre 2013 de Besançon Votre Ville lui a consacré quelques lignes).Né en 1898 en Ardèche, il déménage à l'âge de 7 ans, avec ses parents pour venir s'installer en Franche-Comté, à Besançon, aux Chaprais. Il faut dire que son père était cheminot et que c'est son travail qui l'amena ici. Romain Roussel se fit connaître en 1937, par la publication de son roman " La vallée sans printemps"qui obtint alors le prix Interallié. Il décrit alors... [Lire la suite]