11 novembre 2017

4ème Café Histoire sur « Besançon les Bains » Villa Médicis le jeudi 16 novembre de 15 h 30 à 17 h

Après avoir évoqué l’avenue Fontaine Argent, la place Flore, le Haut de la rue de Belfort, sera abordé cette fois le thème mythique de « Besançon les Bains ».     Rappelons le principe de ces cafés histoire : il s’agit, à partir de cartes postales, de photos anciennes et actuelles, d’évoquer le passé, le présent d’un quartier ou d’un lieu des Chaprais, de susciter les souvenirset les témoignages des habitants.  Tout en apportant, si besoin est, le cadre historique. Alors, Besançon les Bains, mythe... [Lire la suite]

27 mai 2017

Le voyage du président de la République Albert Lebrun, à Besançon, le 2 juillet 1933

Nous avons déjà évoqué ce voyage dans un article publié, sur ce blog, le 5 juillet 2014. Nous y précisons qui est Albert Lebrun et le programme de cette visite officielle. Il faut souligner cependant que ce voyage, comme celui 10 ans plus tôt d'Alexandre Millerand, se fait sous surveillance policière. Là aussi on craint une action plus ou moins spectaculaire des communistes bisontins. Un rapport du commissaire central de police donne le ton, c'est le cas de le dire. Afin de protester contre les condamnations de militants... [Lire la suite]
29 avril 2017

La visite à Besançon du Président de la République, Sadi Carnot, en 1890

En cette période d'élection présidentielle, pourquoi ne pas évoquer les visites présidentielles successives, dans notre ville. D'autant que les Chaprais étaient chaque fois plus ou moins concernés avec l'arrivée du président de la République à la gare Viotte et, le plus souvent, un repas officiel au Casino. Commençons donc par la première visite, celle de M. Sadi Carnot, les 25 et 26 mai 1890. Portrait officiel de M. Sadi Carnot     Tout semble officiellement commencer par un voeu du conseil municipal de Besançon lors... [Lire la suite]
20 août 2016

La nouvelle visite du ministre Alfred Rambaud, le 24 août 1896, à Besançon, avec le ministre Henry Boucher...

Donc, notre compatriote bisontin Alfred Nicolas Rambaud est de retour à Besançon, le 24 août 1896 (voir le billet précédent en date du 13 août 2016 consacré à sa première visite le 1er août 1896). Mais cette fois, il vient surtout afin d'accompagner un autre ministre, Henry Boucher, ministre du commerce, de l'industrie, des postes et télégraphes. Voici les explications de cette visite telles qu'elles figurent dans le registre officiel des délibérations municipales (conseil municipal, réunion du 20 août) : "M. le Maire... [Lire la suite]
13 août 2016

Les visites du ministre Alfred Nicolas Rambaud, à Besançon, en août 1896.

A deux reprises, dans le courant du mois d'août (le 1er puis le 24), le Ministre de l'Instruction Publique, Alfred Nicolas Rambaud rend visite à sa ville natale, Besançon. C'est en effet, à Besançon, qu'est né Alfred Nicolas Rambaud, le 2 juillet 1842 (mort à Paris le 10 novembre 1916). Historien, il fit tout à la fois une brillante carrière politique et universitaire (voir au sujet de sa carrière universitaire, l'article consacré sur le site de Vivre aux Chaprais au Passage Rambaud).   Alfred Rambaud est l'auteur de plus... [Lire la suite]
11 avril 2015

Le cinéma Casino d'autrefois...

Le 10 juillet 1892 lorsque le Casino de la Mouillère est inauguré à Besançon, le bâtiment des jeux comporte une splendide salle des fêtes. deux spectacles y sont programmés chaque semaine : des représentations théâtrales, des opéras-comiques, des concerts symphoniques ou des bals. Dans l'ouvrage de Jean-Pierre Gavignet et Lionel Estavoyer "Besançon autrefois",il est précisé  : "On y accède par un grand vestibule pourvu de deux escaliers de pierre. La salle possède un vaste foyer. Elle a trois niveaux de sièges et un superbe... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

09 août 2014

Les fêtes présidentielles à Besançon les 13, 14, 15 août 1910

Le Président de la République, Armand Fallières, rendit visite à Besançon les 13,14,15 août 1910. Qui était-il? Né en 1841 dans le Lot et Garonne, il est issu d'une famille modeste. Il fit des études de droit (à Toulouse et Paris) et devint avocat dans son département d'origine. C'est aussi là qu'il se lança en politique. Tout d'abord comme maire de Nérac et conseiller général du Lot et Garonne. Il y est élu député en 1876 et siègea parmi les républicains de gauche. Il occupera par la suite diverses fonctions ministérielles nombreuses... [Lire la suite]
14 juin 2014

Qui se souvient des docks franc-comtois?

Qui se souvient des magasins de quartier des docks franc-comtois? Ces épiceries à succursales multiples, comme celle que l'on voit sur cette carte postale ancienne (au coin de la rue Charles Fourier et de la rue de Belfort), ont été fondées par Joseph Mathey et son cousin M. Galland en 1912. Un membre de chaque famille assurait conjointement la direction de cette société anonyme. Dès 1913, on compte déjà 59 succursales dans la région, 125 en 1925 et 154 en 1930! Son chiffre d'affaires est alors, à cette dernière date, de 74 millions... [Lire la suite]
04 avril 2013

Patrimoine : à propos de la villa Lorraine.....

Nous avons évoqué, dans le bulletin n° 13 de Vivre aux Chaprais, le classement de la villa Lorraine, située 18 rue de Vittel, à l'inventaire des monuments historiques. Et ce, par un arrêté en date du 26 décembre 2000. Nous avions attribué cette villa construite en 1908 dans le style Arts Nouveaux, à l'architecte "FLORIEN"...Or un lecteur attentif nous signale qu'il s'agit de Maurice FORIEN, architecte bisontin. Merci à monsieur Henry Laslandes, chapraisien érudit, qui nous précise que cet architecte est aussi le réalisateur du... [Lire la suite]
01 mars 2013

Les défribillateurs cardiaques disponibles aux Chaprais

Il y aurait, en france, chaque année, 40 000 décès à la suite d'un arrêt cardiaque. Les défibrillateurs automatisés externes peuvent donc concourir à sauver des vies. Mais savez-vous où les trouver aux Chaprais ou à proximité? Nous en avons dénombré quatre : à la gare Viotte (voir photo ci-contre à gauche) ; à la pharmacie des Chaprais, 45 rue de Belfort; dans les locaux de l'ASEP, rue Résal; et dans la salle de jeux du Casino à la Mouillère (gagner ou perdre peut provoquer des émotions...fatales...). Un décret du 4 mai 2007 sur... [Lire la suite]