08 avril 2017

Réponses aux questions sur le passé de notre quartier

La semaine dernière, nous vous avons proposé ce jeu concernant les Chaprais et son passé. Vous y avez peut-être joué lors du Forum des Associations, le 1er avril au FJT La Cassotte. Ou sur ce blog. Voici donc les réponses. Rappelons que les questions E étaient réservées aux enfants et les questions A, aux parents et/ou adultes. Bravo à toutes celles et à tous ceux qui ont participé à ce jeu. nous ne manquerons pas de vous en proposer d'autres dans le courant de l'été. Première carte: E : Que reste-t-il aujourd’hui sur... [Lire la suite]

01 avril 2017

Petit jeu concernant le quartier...

A l'occasion du Forum des associations qui se déroule samedi 1er avril 2017, au FJT de La Cassotte, le groupe Histoire, Patrimoine, Mémoire de Vivre aux Chaprais propose un petit questionnaire à partir de 7 cartes postales anciennes du quartier. Petite particularité : pour chacune de ces cartes, une question est réservée plus particulièrement aux enfants (question E), une autre (voire deux questions) est à destination des adultes (question A). Qui sait si les parents pourront aussi répondre aux questions enfants?.... Les cartes... [Lire la suite]
31 décembre 2016

Rendez la nous!

Pendant presque un demi siècle (1950-1999), les Chaprais furent privés d'un de ses monuments, véritable symbole pour les habitants, la statue Flore! Sacrifiée au temps du "tout automobile", véritable empêcheuse de tourner en rond autour de sa fontaine, elle fut retirée puis envoyée en exil sur un parking de Palente. Les habitants de Palente n'avaient pourtant rien demandé! Or savez-vous qu'un autre élément du patrimoine des Chaprais, tout aussi  symbolique, plus ancien que Flore, est aussi parti à Palente? Il s'agit de la croix... [Lire la suite]
31 août 2013

De l'église de Saint Martin de Bregille à l'église Saint Martin des Chaprais

Au début du XIX° siècle, le secteur des Chaprais, encore peu urbanisé, ne comptait qu'une seule église, celle de Saint Martin de Bregille dont l'emplacement était situé à peu près où se trouve l'actuelle petite gare de la Mouillère. L'origine de cette église remonte sans doute au VI° siècle, nous indique Anne-Lise THIERRY, dans son ouvrage "Une nécropole romantique : le cimetière des Chaprais à Besançon au XIX° siècle". Il y aurait eu à cet endroit, un monastère. Or, afin de défendre Besançon avant le blocus autrichien (du 4 janvier... [Lire la suite]