18 avril 2020

Il y a un siècle, le maire de Besançon limitait la vitesse des camions… A combien, d’après vous ?

Il y a tout juste un siècle, paraissait dans Le Petit Comtois daté du 13 avril 1920, cet arrêté du maire (M. Charles Krug), sous le titre Circulation des camions automobiles. Nous vous le recopions en clair ci-dessous. « Le maire de la ville de Besançon, -  considérant que la vitesse de 10 km à l’heure prescrite par l’article 1er de l’arrêté municipal du 9 juin 1919 ne peut continuer à être appliquée au camion automobile circulant dans l’agglomération urbaine ; - considérant que cette vitesse constitue pour les... [Lire la suite]

14 mars 2020

Le distillateur FAIVRE-CHALON, avenue Fontaine-Argent, suite...

 Nous avons reçu ce message de M. Goupilleau, arrière petit-fils du distillateur Faivre-Chalon. Message accompagné d'une documentation inédite. C'est un plaisir de publier ces précisions et documents concernant l'histoire de notre quartier! Mille mercis.  Bien que résidant en région parisienne, j’ai découvert récemment votre site sur la toile,  un article publié par M.Goudot,  le 24 novembre 2018 « Le distillateur FAIVRE- CHALON  » qui a attiré mon attention puisque je suis l’arrière petit fils de... [Lire la suite]
22 juin 2019

Je me souviens de la Rhodia…par madame Jeanine DEBERNARDI, chapraisienne

  De nombreux salariés de la Rhodia ont habité les Chaprais. Et ce, du fait de la proximité géographique de cette usine. Le cahier hors série n°2 daté de 2017, édité par l’association Les Amis de la Maison du Peuple et de la Mémoire Ouvrière de Besançon, intitulé La Rhodia…mémoire des murs, des hommes, du travail, rappelle opportunément que 30 logements, dans une construction nouvelle, avenue Fontaine Argent, avaient été réservés «  aux Rhodia ». Madame Jeanine  Debernardi a bénéficié d’un de ces... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 décembre 2017

Les cafés-Histoire des Chaprais: une initiative plébiscitée!

Sept séances de « Café-Histoire » ont été  organisées  par  le  groupe  "Histoire, Patrimoine, Mémoire" de « Vivre aux Chaprais » et ce, avec  la  dernière qui a eu lieu le  30 novembre, à la villa Médicis.  A l’initiative de la  formule,  M. Bernard Carré     qui l’avait  vécue  en Bretagne. Le principe :  évoquer,  faire  connaître,  garder la mémoire  d’un quartier, d’une  ville,  autour... [Lire la suite]
22 juillet 2017

Les Nouvelles Galeries autrefois

C'est l'été, le temps des lectures et des ballades. Et si partant du haut Doubs, nous revenions aux Chaprais puis dirigions nos pas vers le centre ville? C'est un peu à cela que nous invite le livre dont il est question ci-après.... Dans un livre de souvenirs intitulé "Enfance paysanne dans le Haut-Doubs : Pissenavache 1923-1938", M. Arthur Griffon évoque la vie paysanne dans ces années 30. Jusqu'à 12, 13 ans, c'est l'âge des culottes courtes : "Le premier complet, c'était à 12 ans pour la première communion, ce qui m'a permis de... [Lire la suite]
19 juillet 2017

La dame qui saignait du lait....

Voici un souvenir d'enfance de M. Pierre Brendel alors qu'il était enfant et habitait avenue Fontaine Argent.     "Maman,Maman,j'ai vu une dame qui saignait du lait !!! ( C'est un enfant de 6 ans qui s'exprime ainsi ).     Chaque matin,ma soeur ou moi,étions chargés d'aller cherché le lait nécéssaire pour la journée,cela impliquait de se lever de bonne heure,pour faire  la queue pour se faire servir. A ce moment,je suis intrigué par ce que je vois,une dame est couchée par terre,devant une... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 avril 2017

Le Chantier du Gaulois : suite de l'entretien avec M. Robert Greset

Le Chantier du Gaulois du 15 avenue Fontaine Argent, développé après la guerre, a commencé à déménager dans les années 60. M. Robert Greset à la déclaration de la guerre, alors âgé de 18 mois est parti avec sa maman  en Ecosse à Edimbourg dont elle était originaire. Bien lui en prit puisque tous les sujets britanniques furent emprisonnés durant le conflit (dont plus de 4 000, pendant quelques mois, à la caserne Vauban de Besançon, sur la Butte). A son retour en France en 1945, il ne parlait pas un mot de français et... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 avril 2017

Le Chantier du Gaulois, une entreprise née aux Chaprais : entretien avec M. Robert Greset, 1ère partie

Le saviez-vous? Le chantier du Gaulois est né aux Chaprais. C'est ce que nous a expliqué M. Robert Greset qui prit la succession de son grand-père, le fondateur de cette entreprise. Voici le résumé de l'entretien qu'il nous a accordé. L’arrière grand-père de M. R. Greset était originaire de Gennes. Il était dans le bûcheronnage et le courtage. Il est décédé dans des circonstances tragiques en revenant d’une vente de bois à Besançon. Son corps a été retrouvé au pied d’un arbre mais sa sacoche contenant l’argent avait disparu. Que... [Lire la suite]
08 avril 2017

Réponses aux questions sur le passé de notre quartier

La semaine dernière, nous vous avons proposé ce jeu concernant les Chaprais et son passé. Vous y avez peut-être joué lors du Forum des Associations, le 1er avril au FJT La Cassotte. Ou sur ce blog. Voici donc les réponses. Rappelons que les questions E étaient réservées aux enfants et les questions A, aux parents et/ou adultes. Bravo à toutes celles et à tous ceux qui ont participé à ce jeu. nous ne manquerons pas de vous en proposer d'autres dans le courant de l'été. Première carte: E : Que reste-t-il aujourd’hui sur... [Lire la suite]
01 avril 2017

Petit jeu concernant le quartier...

A l'occasion du Forum des associations qui se déroule samedi 1er avril 2017, au FJT de La Cassotte, le groupe Histoire, Patrimoine, Mémoire de Vivre aux Chaprais propose un petit questionnaire à partir de 7 cartes postales anciennes du quartier. Petite particularité : pour chacune de ces cartes, une question est réservée plus particulièrement aux enfants (question E), une autre (voire deux questions) est à destination des adultes (question A). Qui sait si les parents pourront aussi répondre aux questions enfants?.... Les cartes... [Lire la suite]