16 septembre 2017

Journées Européennes du Patrimoine et exposition Besançon de papier ou Projets d'urbanisme oubliés

Ce sont les traditionnelles Journées Européennes du Patrimoine ce week-end. Aux Chaprais/Cras une seule visite proposée, celle des locaux occupés par Le Centre Dramatique National, avenue Edouard Droz, esplanade Jean-Luc Lagarce. Et ce sur inscription préalable à l'office du tourisme. Nous aurons l'occasion d'évoquer ce lieu historique lors de notre prochain café histoire programmé le jeudi 16 novembre 2017. Nous vous en reparlerons.... Pas de visites commentées de la partie classée du cimetière des Chaprais cette année. La... [Lire la suite]

27 mai 2017

Le voyage du président de la République Albert Lebrun, à Besançon, le 2 juillet 1933

Nous avons déjà évoqué ce voyage dans un article publié, sur ce blog, le 5 juillet 2014. Nous y précisons qui est Albert Lebrun et le programme de cette visite officielle. Il faut souligner cependant que ce voyage, comme celui 10 ans plus tôt d'Alexandre Millerand, se fait sous surveillance policière. Là aussi on craint une action plus ou moins spectaculaire des communistes bisontins. Un rapport du commissaire central de police donne le ton, c'est le cas de le dire. Afin de protester contre les condamnations de militants... [Lire la suite]
29 avril 2017

La visite à Besançon du Président de la République, Sadi Carnot, en 1890

En cette période d'élection présidentielle, pourquoi ne pas évoquer les visites présidentielles successives, dans notre ville. D'autant que les Chaprais étaient chaque fois plus ou moins concernés avec l'arrivée du président de la République à la gare Viotte et, le plus souvent, un repas officiel au Casino. Commençons donc par la première visite, celle de M. Sadi Carnot, les 25 et 26 mai 1890. Portrait officiel de M. Sadi Carnot     Tout semble officiellement commencer par un voeu du conseil municipal de Besançon lors... [Lire la suite]
28 janvier 2017

La compagnie de chemin de fer de Dijon à Besançon ou les aventures des bisontins dans le chemin de fer....et la gare Viotte

Une compagnie de chemin de fer s'est constituée, à Besançon,  fin 1851 et obtint, suite au décret du 12 février 1852, l'autorisation de construire la ligne Dijon-Besançon. Si de nombreux "capitalistes" bisontins investirent dans cette société, ils sont loin d'avoir été les seuls et ils sont rejoints par des investisseurs de toute la France. L'universitaire Claude Fohlen qui a beaucoup oeuvré afin d'établir une Histoire de Besançon, donne la liste détaillée de ces investisseurs, dans une communication à la Société d'Emulation du... [Lire la suite]
11 novembre 2016

Les 3 statuaires du monument aux morts de la Grande Guerre...

Sur le monument aux morts de la Grande Guerre, de Besançon,  tout semble avoir été déjà dit et écrit...Nous avons déjà publié plusieurs articles sur ce blog, en particulier lors de son déplacement de la gare Viotte aux Glacis (le premier billet est daté du 1/10/2012! Pour les retrouver, saisir "monument aux morts" dans le moteur de recherche.)                                             ... [Lire la suite]
05 novembre 2016

Besançon en 100 dates

La publication de cet ouvrage collectif, l'an passé, nous avait échappé! Huit bibliothécaires ont uni leurs efforts afin de rechercher aux archives des faits et des dates significatives concernant Besançon. Sur les 100 dates retenues, au moins une dizaine concerne les Chaprais. Si la première date retenue dans cet ouvrage, concernant la ville, est celle de 58 av. J.-C., avec l'occupation de la ville par Jules César, il vous faudra attendre 1814 (du 1er janvier au 2 mai 1814), pour voir évoquer les Chaprais avec la défense de la... [Lire la suite]

03 septembre 2016

Début septembre 1936, c'était la fête aux Chaprais!...

La prochaine fête des associations, samedi 10 septembre organisée, aux Chaprais/Cras, sous l'égide de l'ASEP, et le 31° Troc des Chaprais sous l'égide de l'Union des Commerçants des Chaprais, ce dimanche 4 septembre nous incitent à revenir sur ces grandes fêtes populaires organisées dans les années 1930 dans notre quartier. Pour l'instant, nous avons pu remonter jusqu'à 1885 (et les recherches continuent...), pour trouver trace d'une fête régulière, aux Chaprais, un dimanche du début du mois de septembre. Mais avec la création de la... [Lire la suite]
13 août 2016

Les visites du ministre Alfred Nicolas Rambaud, à Besançon, en août 1896.

A deux reprises, dans le courant du mois d'août (le 1er puis le 24), le Ministre de l'Instruction Publique, Alfred Nicolas Rambaud rend visite à sa ville natale, Besançon. C'est en effet, à Besançon, qu'est né Alfred Nicolas Rambaud, le 2 juillet 1842 (mort à Paris le 10 novembre 1916). Historien, il fit tout à la fois une brillante carrière politique et universitaire (voir au sujet de sa carrière universitaire, l'article consacré sur le site de Vivre aux Chaprais au Passage Rambaud).   Alfred Rambaud est l'auteur de plus... [Lire la suite]
06 août 2016

Besançon 100% vintage! Les Chaprais aussi....

La parution ce ce petit livre, sous forme de carnet à feuilleter Besançon 100% vintage à travers la carte postale ancienne ne vous a peut-être pas échappé. Publié aux éditions parisiennes Hervé Chopin  il comporte donc de nombreuses cartes postales anciennes puisées aux archives municipales et départementales ainsi que dans des collections privées. Ces cartes sont classées par quartier et les Chaprais ne sont pas oubliés. Mais on en trouvera également des rubriques concernant La Mouillère et la  Gare... [Lire la suite]
16 juillet 2016

Besançon, 16 juillet 1943, le bombardement de la gare Viotte

Triste anniversaire que celui-ci. Dans la nuit du 15 au 16 juillet 1943, vers une heure du matin, les sirènes de la ville annoncèrent un danger venu du ciel...  Nous avons déjà rédigé deux billets concernant ce bombardement ; le premier le 12 juillet 2014; le second le 15 juillet 2015 (si vous souhaitez vous y reporter, saisir bombardement gare Viotte dans le moteur de recherche de ce site). Alors pourquoi en reparler? La publication d'un livre consacré à ce bombardement, intitulé "Merci  Monsieur... [Lire la suite]