31 mai 2014

La fabrique de montres Electra...

Cette fabrique de montres de marque Electra avait son usine au 3 de la rue Henri Baigue, jusqu'en 1968 (et son siège social 26 rue Proudhon). En fait, cette marque serait née en mars 1966 de la volonté de...Fred Lip.. de regrouper plusieurs fabricants horlogers , sociétés bisontines et parisiennes: Lacorda, Friez-Prudhon, Pilote SA, Quartier frères. Et ce, sous le nom d'Electra. En 1969, deux entreprises suisses Vucain et Sarcar les rejoignent. Cette même année quelques 300 000 montres sont produites sous cette marque ELECTRA qui... [Lire la suite]

05 février 2014

Les nuisances de la voie ferrée gare Viotte/ Besançon Franche-comté TGV....

Quoi de neuf depuis l'an passé? Depuis la réunion publique tenue par RFF au FJT La Cassotte l'an passé, le 23 septembre 2013, au FJT La Cassotte (voir le compte-rendu sur ce blog à la date du 26/09/13), ce n'était malheureusement  pas le silence sur la ligne de chemin de fer..., mais nous n'avions plus de nouvelles. Aussi avons-nous adressé un courrier à la direction régionale à Dijon afin de demander, tout d'abord, le compte-rendu officiel de cette réunion et  des informations concernant les travaux qui doivent être... [Lire la suite]
12 septembre 2012

Toujours les nuisances de la voie ferrée entre les gares Besançon Viotte et Besançon Franche-Comté TGV!...

Rappelons que les riverains de la voie ferrée dite d'Auxon subissent de plein fouet les nuisances provoquées par le passage des navettes TER reliant les deux gares et les TGV qui partent ou arrivent de Besançon Viotte. Selon la qualité du matériel ferroviaire, ce sont des grincements, des vibrations, et des nuisances diverses. Nous avons pu lire dans la presse que les futurs trams circuleraient en ville sur un véritable tapis anti-vibrations. On se demande pourquoi le procèdé n'a pas été retenu pour les passages de cette voie ferrée... [Lire la suite]
29 mai 2012

Voie ferrée entre les deux gares : les riverains vont établir un livre noir des nuisances...

  Vendredi 25 Mai 2012, une quinzaine de riverains de la voie ferrée qui relie Besançon Viotte à Besançon Franche-Comté TGV ont tenu une réunion avec des responsables de Vivre aux Chaprais. Ces riverains représentaient des conseils syndicaux d'immeubles, des propriétaires de maisons dont les habitants subissent les nuisances sonores et la pollution provoquées par les 50 trains quotidiens qui empruntent cette voie. Après discussion il a été décidé de mener plusieurs actions. Tout d'abord d'établir un livre noir de ces nuisances... [Lire la suite]