25 février 2017

La maison historique des numéros 19/21 de la rue des deux Princesses

La maison historique située aux 19/21 de la rue des Deux Princesses a été vendue à deux particuliers (voir à ce sujet l’article publié sur le site Vivre aux Chaprais, le 22 juillet 2016). C’est l’ancienne propriétaire elle-même qui nous en a informés. De quand date cette maison ? Difficile de donner une date précise en absence de documents officiels. Elle a certainement été construite à la fin du XVIII° siècle ou au tout début du XIX°.   Nous avons découvert aux archives municipales de la ville un plan géométrique d’un... [Lire la suite]

02 avril 2016

Flore la voyageuse...

Rappelons quelques repères historiques avant d'évoquer les périples de Flore la voyageuse et les photos et cartes postales proposées dans le billet précédent. Comme le montrent les anciennes cartes postales, la déesse Flore, statue de J. Becquet, était juchée sur une colonne au-dessus d'une fontaine. En 1883, un appel d'offre est lancé pour la fontaine de la Cassotte. En effet, cette place s'appelait, jusqu'à l'apparition de la déesse, place de la Cassotte.Une cassotte est une petite casserole qui servait à puiser l'eau. La fontaine... [Lire la suite]
20 juin 2015

Jacques Charrière, un abbé, grand Résistant, journaliste, écrivain, directeur de publication...habitait les Chaprais...

Jacques Charrière est né le 7 janvier 1912 à Besançon. Son père, né et décédé à Besançon (1880-1962) était médecin. En 1909 il avait épousé Marie Cornet (1889-1965), fille d'un autre médecin décédé en 1908. Il est à noter que ce dernier (le médecin Cornet) a résidé successivement au 6 rue du Chasnot, au 5 rue des Chaprais puis au 9 rue de la Cassotte, cette grosse maison bourgeoise qu'il fit construire et viendra habiter en 1906. Il en profitera donc peu puisqu'il meurt 2 ans plus tard! Marie Cornet y vivra  avec sa mère Marie... [Lire la suite]
23 décembre 2014

"Petite Histoire Illustrée" des Capucins aux Invités au Festin, racontée par Marie-Noëlle Besançon

Il y a 2 ans, nous avions consacré, au moment de Noël, un billet, sur ce blog, aux Invités au Festin. Et voici qu'en cette fin d'année 2014, paraît cette "Petite Histoire Illustrée" du couvent des Capucins qu'occupent désormais les Invités au Festin,10 rue de la Cassotte. Ecrite par Marie-Noëlle Besançon, cette histoire a pris la forme d'un livret richement illustré de 52 pages qui nous conte l'installarion des Capucins en 1866, jusqu'en 1997 année de leur départ définitif. Ci-contre : vue du Couvent et des jardins../depuis la rue de... [Lire la suite]
08 novembre 2014

Je me souviens des Soeurs de la Charité Jeanne Antide Thouret de l'Ecole Saint-Vincent...

Dernier volet des souvenirs de Chantal Chevillard, consacré cette fois aux Soeurs de la Charité Jeanne Antide Thouret de l'Ecole Saint-Vincent. "Les religieuses se partageaient les tâches : Il y avait celles qui enseignaient, Celles qui supervisaient les différents travaux à effectuer, (ménage, cuisine, lingerie etc.) Celles qui parcouraient le quartier des Chaprais, pour soigner à domicile, en particulier sœur Elisabeth qui circulait sur son solex. (On l’appelait la « sœur qui pique). A la cuisine, c’était sœur... [Lire la suite]
30 mai 2014

Rue de Vittel : les places de stationnement provisoire sont supprimées

Durant la durée des travaux du tram, place Flore, le stationnement y était devenu impossible. Aussi, des places de stationnement provisoire avaient été créées côté gauche, descendant, rue de Vittel. Ces emplacements viennent d'être supprimés par la ville. En cause, le  plan de circulation qui fait de cette rue, une voie à deux sens de circulation. Et ce, du fait de l'interdiction de circulation avenue Fontaine-Argent. Il était donc devenu difficile de se croiser dans cette rue, du fait des deux côtés du stationnement. D'autant... [Lire la suite]

10 mai 2014

A propos de deux autres villas rue de Vittel

Deux villas situées du côté des numéros impairs de la rue de Vittel, proches de la rue de la Cassotte, sont dues au même architecte : Albert Rouch qui vécut à Besançon de 1886 à 1979. Ces deux villas, l'une située au n°15, l'autre au numéro 19 (elle fait l'angle avec la rue de la Cassotte) sont pourtant d'un style très différent. Celle située au n°15 a d'ailleurs été construite en 1925 pour son propre usage. A. Rouch y installa son cabinet d'architecte. Très fonctionnelle et très équilibrée, sa façade offre une symétrie parfaite... [Lire la suite]
28 avril 2014

Un SAMSAH aux Chaprais...

Un SAMSAH vient d'être inauguré aux Chaprais,le 24 avril dernier, au n° 28 rue de Vittel. De quoi s'agit-il? Tout d'abord que signifie ce sigle? Service d'Accompagnement Médico Social pour Adultes Handicapés. Cette structure de santé a été créée par un décret n°2005-223 en date du 1er mars 2005. Il s'agit d'une structure innovante qui représente une alternative à l'obligation d'admission en institution. Ce service vise également à une plus grande autonomie des personnes concernées. Là il s'agit d'adltes handicapés sur le plan... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 mars 2014

Place Flore : peut mieux faire.....

L'aménagement de la place Flore est presque terminé. Presque, car il reste ici et là, des fils qui dépassent (voir cliché ci-contre à droite) , des trous à reboucher (voir cliché à gauche), etc. Et il reste des problèmes à règler. De trois ordres essentiellement. Tout d'abord l'absence de fleurs. Le responsable de cet aménagement semble avoir oublié que la déesse Flore était, dans la Rome antique, la déesse païenne de la floraison. Certes quelques arbres ont été replantés. Mais le revêtement minéral de la place a besoin d'être... [Lire la suite]
18 mars 2014

Plan de circulation aux Chaprais : sens uniques ou double sens?....

Le nouveau plan de circulation dans le quartier des Chaprais, publié dans le cadre de l'arrivée prochaine du tram, comporte pour l'heure deux erreurs .Tout d'abord la rue des Chaprais qui a été mis à double sens le temps des travaux  restera, pour une période expérimentale, à double sens. C'était une demande de monsieur Pierre Gauthier, bien connu dans le quartier, demande que nous avons soutenue. Le Maire a donné son accord. En effet, pourquoi vouloir obliger les automobilistes qui veulent rejoindre la rue Krug à passer par... [Lire la suite]