09 décembre 2013

Quand les chapraisiens s'en mêlent.....

La semaine passée,de nombreux chapraisiens, tant sur notre site (www.chaprais.fr) que sur ce blog, voire par téléphone, nous ont informé des problèmes qu'ils rencontrent dans notre quartier. C'est tout d'abord une habitante de l'avenue Carnot qui nous signale une chute, dont elle a été victime, sur un trottoir de l'avenue encombrée par des véhicules en stationnement. Il faut dire que, la semaine passée, dans la partie haute de cette avenue, la voie de circulation descendante était neutralisée, les trottoirs côté impair, en travaux,... [Lire la suite]

05 décembre 2013

Place des Déportés, le second point noir des Chaprais

Comme l'indiquait lundi matin, sur les ondes de la radio locale, Monsieur Tram, avec la place Flore, la place des Déportés est le second point noir actuel, à Besançon, pour tous les types de déplacement! Longue file de véhicules à la sortie et entrée de la rue des Deux Princesses (et du boulevard Diderot pour ceux qui veulent passer par la rue des Deux Princesses) qui ne comporte qu'une seule voie d'accès alors que la circulation se fait dans les deux sens, d'une manière alternée. Mercredi après-midi, vers 15h, deux policiers... [Lire la suite]
22 novembre 2013

Temps de neige aux Chaprais....

Hier matin, deuxième matinée de neige aux Chaprais comme sur le reste de l'agglomération. A l'écoute de radio France Bleu Besançon, on comprend que cela bouchonne voire bloque aux portes de la ville. Alors nous sommes allés voir, dans le quartier, vers 9h00: bien sûr, la plus grande partie des gens qui travaillent et doivent donc,pour ce faire, utiliser leur véhicule, était déjà passée. Et si la circulation était ralentie, il y a eu peu de gros bouchons à part rue des Deux Princesses du fait d'une circulation provisoirement alternée... [Lire la suite]
18 octobre 2013

Lumière svp!...

Besançon est-elle une ville sur-éclairée la nuit? Cette question est venue au devant de l'actualité, samedi dernier, à l'occasion de la cinquième opération baptisée "Jour de la Nuit". Et le quotidien régional, l'Est Républicain s'en est fait l'écho.Mais dans ce domaine, comme dans bien d'autres, chacun semble voir la lumière à sa porte, ou chacun donne l'éclairage qu'il veut. Alors pourquoi pas nous? S'il est certain que le centre ville est particulièrement éclairé par les vitrines des magasins qui s'ajoutent à l'éclairage public,... [Lire la suite]
22 mai 2013

Circulation rue des Deux Princesses, travaux du tram et info des riverains.....

Comme l'avait annoncé une note d'information diffusée aux riverains la semaine dernière, la rue des Deux Princesses est, depuis ce matin, entre la rue Chopard et la place des Déportés à double sens de circulation.Nous verrons si l'objectif qui consiste à "assouplir les accès de la place des déportés et de la rue Tristan Bernard" est atteint. Ce qui est certain et nous l'avons évoqué il y a peu dans un billet sur ce blog, la circulation était devenue difficile rue des Deux Princesses ces derniers temps (voir photo ci-contre). Par... [Lire la suite]
17 mai 2013

Panneaux publicitaires Decaux vandalisés.....

La presse locale y a consacré un article. De nouveau, des panneaux publicitaires type "sucette" et abribus, appartenant à la société Decaux ont été vandalisés durant les deux jours fériés de la semaine passée,  dans le quartier, comme dans le reste de la ville. Dans notre quartier, la rue des Cras a été particulièrement visée. Comme le montre la photo de la station de bus devant le FJT les Oiseaux, si les vitres ont été remplacées, on a oublié ici de ramasser le verre brisé...La presse signalait également la rue des Deux... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 avril 2013

Les braquages aux Chaprais

La presse régionale en a fait sa "une" mercredi 24 avril, le magasin de Tabac-Journaux, le Totem, situé 32 rue de Belfort, vient de subir son troisième braquage en deux ans! Chaque fois c'est le fait d'un homme qui agit seul , casque de moto sur la tête (donc difficilement identifiable sur les images de vidée-surveillance). Inutile de souligner le caractère traumatisant pour le gérant et les employés de ce commerce. Et d'insister sur le sentiment d'insécurité qui en découle dans la population des Chaprais. D'autant que ce braquage... [Lire la suite]
24 avril 2013

Les travaux de dévoiement des réseaux avenue Fontaine-Argent....

Ces travaux, avenue Fontaine-Argent, ne semblent pas finir!...Une note distribuée récemment aux riverains indique "pendant trois semaines, France Telecom interviendra entre la rue Beauregard et la place des Déportés pour installer leurs réseaux neufs. Peu visibles en surface, ces travaux consistent en l'abandon des anciens réseaux et le tirage des cables dans les nouvelles gaines"...Peu visibles en surface...c'est vite dit! Suffit de voir les énormes trous dans l'avenue, qui ont été creusés! De plus l'avenue est barrée et la... [Lire la suite]
14 mars 2013

Passage du cheval, 48 rue de Belfort...

Beaucoup de gens connaissent le passage du cheval situé au 48 rue de Belfort, sous et derrière des bâtiments de Grand Habitat Besançon. Nous l'avons déjà signalé....à la nuit tombée, le faible éclairage provoque un sentiment d'insécurité. Et ils ne sont pas très nombreux ceux qui l'empruntent alors pour rejoindre la rue des Deux Princesses. De plus, le piéton a l'impression de marcher sur des dalles disjointes! Ce sont celles qui ont été placées au-dessus  du garage souterrain. Ces dalles auraient besoin d'être refaites,... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 mars 2013

Place des Déportés...et les passages piéton?

Comme nous l'évoquions dans notre billet publié ce week-end, il y a urgence à remettre en peinture la signalisation des passages piéton des cinq voies qui débouchent place des Déportés . C'est à dire la rue des Deux Princesses, la rue des Jardins, la rue Tristan Bernard, le boulevard Diderot, l'avenue Fontaine-Argent. Certaines marques de ces passages deviennent pratiquement invisibles, d'autres sont très effacées. Cela est d'autant plus urgent que, rappelons-nous, c'est là qu'un grave accident a failli coûter la vie à une... [Lire la suite]