P1030239

Les visiteurs attentifs de la partie historique du cimetière des Chaprais ne manquent pas de s'interroger sur ce monument commémoratif rappelant l'explosion de la Lunette de Charmont, le 9 Mai 1883. Les noms de cinq artificiers, morts dans cette explosion, sont inscrits sur les différentes faces de cet obélisque. Ce qui frappe, bien sûr, c'est leur âge : Victor Philémon LAROUSSE et Pierre Auguste MILLEROT du 4° régiment d'artillerie avaient tous deux 24 ans! Armand Désiré BERTHAULD, Louis Adrien MUNIER, Marie-Joseph Philippe MAZUR du 5° régiment avaient eux, 25 ans!

Le Lieutenant-colonel Robert Dutriez, dans l'ouvrage qu'il a consacré à "Besançon Ville Fortifiée : de Vauban à Séré de Rivières" publié aux éditions Cêtre, nous indique que cette lunette se trouvait à l'emplacement de la caserne Vauban. Et que l'on peut nettement la voir sur le plan-relief de la ville déposé aux Invalides. On sait fort peu de choses sur cet événement. Grâce à madame Marie-Claire Waille, Conservateur à la bibliothèque municipale d'étude et de conservation de la ville de Besançon, il a été retrouvé une petite coupure de presse dans le journal " Le Républicain de la Loire et de la Haute-Loire" daté du 10 mai 1883 ( Le journal républicain Le Petit Comtois ne paraîtra qu'à compter du 1er Août 1883...). Cet article est la reprise d'un bulletin télégraphique. En voici le texte....

P1030241

"Terrible explosion à Besançon : Deux morts, trois blessés.


P1030242

Un épouvantable événement vient de mettre en émoi les habitants de Besançon. Hier au soir vers 3 heures et quart un baril de poudre a fait explosion dans une baraque d'artifices de la lunette de Charmont. La détonation a été formidable et la commotion qui en est résultée si violente que plusieurs maisons ont été ébranlées.

La baraque d'artifices a été complètement détruite et les cloisons projetées au loin.

Deux hommes qui se trouvaient dans l'intérieur ont été tués.

Des lambeaux humains sont retombés de toutes parts; on en retrouve à plus de 60 mètres de là.

Trois autres personnes ont été blessées."

P1030243

 

On remarquera bien sûr le style du journaliste....Les trois blessés sont donc décédés par la suite. Il y a de cela 130 ans!