marché aux raisinsLa découverte d'une carte postale représentant le marché aux raisins, près de la gare Viotte, sur le site de Mémoire Vive de la ville de Besançon a suscité notre curiosité. Pourquoi un marché dédié spécifiquement aux raisins ? Il ne faut pas oublier que les coteaux de Besançon étaient, autrefois, couverts de vignes. Le quartier de Battant était un quartier de vignerons. La place Bacchus en témoigne!

place bacchusOu encore le commerce de vins et restaurant, en haut de la rue Battant, avec ses portes permettant un accès direct à la cave. Or la crise du phylloxera, petit puceron venu des Etats-Unis, va ravager le vignoble français durant 15 ans, à partir de 1868! Pour lutter contre ce fléau, il faudra importer des porte-greffes des Etats-Unis, naturellement résistants à ce puceron. Mais le vignoble va décliner à Besançon dès la fin du XIX° siècle. Aussi dès 1900, les habitants, en particulier ceux de Battant, vont commander des wagons entiers de raisins dans le midi. Ce marché se serait tenu en fait du côté de l'avenue Montjoux, ce qui nous éloigne un peu de notre quartier.

P1000047

Témoignage et héritage de cette époque, aux Chaprais, cette fois, cette ancienne maison de négoce de ferments de raisins, à l'angle de la rue de la Viotte et de la rue de l'Industrie. Cette maison doit malheureusement disparaître dans le cadre de l'aggrandissement de l'hôtel Florel (voir à ce sujet, notre billet, sur ce blog, en date du 4/04/2014).

P1000237

Il existait bien d'autres marchés, autrefois, à Besançon : marché aux puces, à la brocante, à la vaisselle, marché de la place Labourée (place de la Révolution actuelle), etc.

Voici quelques cartes postales anciennes, tirées du site de la ville, qui témoignent de ce riche passé.

marché à la vaisselle

 

 

 

 

 

 

 

marché aux puces 3

marché à la brocante

marché remparts dérasés

marché place Labourée