12 mai 2018

Lucien Midol, le neveu...

Après avoir décrit le parcours exceptionnel de Lucien Midol qui commença sa carrière à la compagnie PLM à la gare Viotte et habita un petit hôtel de la rue de Belfort, intéressons nous à son neveu, prénommé également Lucien, fils de René, cheminot à Besançon et qui a résidé rue de Belfort. Lucien MIDOL est né le 11 février 1909 à Pontarlier où sa famille résidait alors. Mais très vite, la famille déménagea à Besançon où, nous explique sa fille,  son père Lucien, alors enfant,  fit sa scolarité primaire  à l’école des... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 mai 2018

Lucien Midol, le militant (second article)

Dans un article précédent, publié la semaine dernière, nous avons évoqué les débuts professionnels de Lucien Midol, mécanicien au PLM, résidant dans un petit hôtel des Chaprais, rue de Belfort. Voici la suite de l'itinéraire de cet homme hors du commun que les choix professionnels, syndicaux, politiques qu'il fit,  allaient conduire bien loin des Chaprais. Jugez en plutôt.... Quand la guerre de 14 éclate, Lucien Midol est devenu secrétaire de son syndicat des mécaniciens et des chauffeurs du réseau PLM et adhérent du parti... [Lire la suite]
28 avril 2018

Les Lucien Midol et les Chaprais: le premier Lucien Midol, sa jeunesse

Lors de nos recherches concernant la biographie d’André Seurre, peintre-verrier qui est né, a vécu et travaillé dans notre quartier des Chaprais, M. André Poggio, fin connaisseur de l’œuvre de cet artiste, a découvert qu’André Seurre avait été recueilli, en 1910, par une famille du quartier, alors qu’il était orphelin de père et de mère. Cette famille s’appelait Midol. Léon Ambroise et son épouse Antoinette habitaient 37 rue de Belfort. Rien à voir cependant avec celui qui devait donner son nom à une rue de Besançon. Ce dernier... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 octobre 2017

Enfin une brochure sur André Seurre, peintre verrier (1902-1977)

Depuis dimanche 15 octobre dernier, ce blog vient de dépasser les 135 000 visiteurs avec 204 700 pages lues! Bravo à tous. Et bonne lecture.... C’est parce qu'André Seurre est né aux Chaprais et qu’il a longtemps vécu et travaillé dans son atelier du 13 rue de la Rotonde, que la commission Patrimoine et Partage du Conseil Consultatif des Habitants des quartiers Chaprais/Cras a décidé de s’intéresser à l’œuvre de ce peintre de fresques religieuses et de vitraux. Et ce, avec le concours de notre association Vivre aux Chaprais.   ... [Lire la suite]
18 février 2017

Qui se souvient d'André Seurre, peintre verrier? Deuxième article

Le premier article concernant André Seurre a été publié sur ce blog, le 21 février 2015. Nous en avons reparlé quelques fois dans d'autres articles concernant le 13 rue de la Rotonde, là où était son atelier qui a été définitivement rasé afin de laisser la place à la construction, en cours, d'un petit immeuble. Ancien atelier d'André Seurre 13 rue de la Rotonde   A la place, aujourd'hui un chantier de construction d'un petit immeuble   Depuis cet article, nous avons beaucoup progressé dans la connaissance (premiers... [Lire la suite]
Posté par vivreauxchaprais à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 janvier 2016

Demandez le programme...2016!

Permettez nous de vous adresser nos voeux d'excellente année 2016, avec, entre autres, un intérêt renouvelé pour nos travaux. Ci-contre, à gauche, une coupure du Petit Comtois du 31 août 1885 découverte et transmise par notre ami Christian Mourey de "Battant Musique".... Et, une fois n'est pas coutume ,  nous allons vous communiquer les orientations que prendront, en 2016, nos billets consacrés à l'Histoire,au Patrimoine et à la Mémoire des Chaprais. Et rappelons, pour celles et ceux qui auraient raté un épisode, que depuis... [Lire la suite]
21 février 2015

Qui se souvient d'André Seurre, peintre verrier?

André Seurre, peintre-verrier, comme il s'intitulait lui-même, avait un atelier situé au 13 rue de la Rotonde. Cet atelier existe toujours, du moins pour l'instant. Car il doit être démoli, comme l'ont été, l'an passé, les garages attenants. En effet un petit immeuble doit être réalisé prochainement dans cette cour (voir notre billet en date du 13/11/2014 "Rue de la Rotonde, c'est parti pour une nouvelle construction?"). Notons que c'est également dans cette cour qu'est née l'usine d'horloges ATO (voir billet du 20/12/2014). Nous... [Lire la suite]